lo refastinhós






lo refastinhós, occitan de ‘le récalcitrant’, met en scène la rencontre entre des hommes et des objets symbolisant les pays d’Òc.











La force évocatrice des drapeaux, plats, boissons et autres reliques du quotidien méridional n’est autre que celle que l’on attribue, à tort ou à raison, au camarade à l’accent chantant, qui, s’il est sympathique, à l’heure de la Rébublique, n’en est pas moins récalcitrant.